Séquences alimentaires, leucocytose et ballonnements

Patrick Ste-Marie, coach santé, naturopathe, entraîneur

Les séquences alimentaires, et la leucocytose

Par séquence alimentaire, on entend l’introduction de certains aliments dans l’estomac à des moments différents. Par exemple, est-ce une bonne idée de manger le dessert à la fin du repas? La réponse est non. Puisque les sucres ne se digèrent pas dans l’estomac. Par conséquent, ils doivent traverser rapidement celui-ci. De ce fait, le repas retarde leur digestion et cause de la fermentation. Ainsi que des toxines, de l’acidité, de la fermentation, des ballonnements et nombreux autres inconforts. Si on pense digestion efficace, ce serait en début de repas que le dessert devrait être consommé. Par la suite, il est recommandé d’attendre 15 minutes avant d’y introduire d’autres aliments.

Simplifiez le processus digestif

Cette pratique de séquence alimentaire a pour but de simplifier le processus de digestion. Ce principe peut aussi servir à atténuer le phénomène de la leucocytose digestive. Qu’est-ce que la leucocytose? Les leucocytes sont les globules blancs qui entrent, entre autres, dans le fonctionnement de défense de l’organisme. Ils sont présents en cas d’affection bactérienne. La consommation de légumes crus n’entraîne pas cette réaction. Contrairement à la consommation d’aliments cuits. C’est une réaction de défense de l’organisme qui mobilise un grand nombre de leucocytes qui se concentrent dans le sang. Cela se retrouve au niveau de la paroi intestinale, dépendamment des aliments consommés.

Alimentation contre nature

L’alimentation d’aliments cuits entraîne, dans le sang, surtout dans la région qui se situe près des organes digestifs, une augmentation des globules blancs. En fait, cette réaction varie selon les aliments cuits consommés et peut durer de quelques minutes à quelques heures. De plus, toutes les viandes, les charcuteries et les abats provoquent une forte réaction. Même les œufs, les nouilles, les fritures le font. À l’inverse, des fruits et légumes qui en produisent moins.

Salade en début de repas?

Pour revenir aux séquences alimentaires, une salade prise en début de repas avec de l’huile est suggérée. Cependant, on devrait attendre 10 minutes avant l’introduction d’autres aliments. Puisque les lipides inhibent les sucs gastriques nécessaire à la digestion des protéines.

Digestion des sucres

Il peut être recommandé d’attendre jusqu’à 90 minutes selon le type de sucres ingérés avant de manger autre chose. Afin que les sucres soient bien digérés et ne causent pas de ballonnements. Dans la fermentation des sucres, les gaz produits ne dégagent pas d’odeur nauséabonde et offensante.

Digestion de protéines

C’est plutôt lors de la putréfaction de la viande, que des gaz et des selles empestent. Dans certains cas, une simple réduction de leur apport en protéines peut suffire à corriger le problème.

Associations alimentaires

Cependant dans la majorité des cas, je recommande de meilleures combinaisons alimentaires.

De plus, porter une grande attention à la mastication, chaque bouchée devrait être mastiquée 32 fois! C’est très compliqué à faire, mais pensez à mastiquer plus longtemps.

Vous avez des questions sur cet article, téléphonez-moi au 514 268-9465

Patrick Ste-Marie Coach santé, naturopathe entraîneur